Publié par : avenuecolombie | 8 novembre 2012

Grand prix du Margoulin bio : c’est bébé qui va être content !

Les parents qui veulent dispenser leur bébé d’huile de palme, même dans des produits bio, n’ont pas la tâche facile comme on peut s’en rendre compte en parcourant divers forums. Toutefois des solutions existent, nous en avions listé quelques unes ici (cf. article) il y a déjà plus d’un an.

Babybio (www.babybio.fr/ingredients-huile-palme.php), une marque courante dans les magasins bio, a décidé de prendre le problème à contre-courant en se faisant l’avocat de l’huile de palme bio. On y retrouve les sempiternelles âneries d’usage sur l’huile de palme bio Daabon, so different, so green, so social, bref, trop cool comme disent nos jeunes.

Et en prime on a droit à un exposé gratuit sur les bienfaits secrets de l’huile de palme. Eh oui, c’est que bébé le vaut bien, enfin, il s’agit surtout de rassurer papa et maman pour qu’ils n’aillent pas voir ailleurs. Mieux encore on va les valoriser en leur apprenant ce que leurs voisins ignorent, ces sots qui croient encore comme l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), que « les acides gras saturés sont consommés en excès par la population française et contribuent au développement de l’obésité et favorisent les maladies cardio-vasculaires. ».

Pire encore, on apprend que suite à un projet de loi, le pot de Nutella risque d’augmenter dans des proportions insoutenables : « Cela représentera une hausse de 30 centimes pour un pot géant de Nutella de 5 kg, dont le prix tourne actuellement autour des 37 euros… ».  Pourquoi tant de cruauté ? Espérons que Babybio aura plus de chance avec l’huile de palme bio ; on en tremble d’avance.

Bref, on y retrouve les arguments déjà avancés par le minable petit lobby de l’huile de palme bio qu’avait relayé le N° 194 (septembre 2009) de la revue Biocontact.

Mais ce que nous avons particulièrement apprécié c’est le début de l’article :

« Face à la campagne de dénigrement lancée contre l’huile de palme, quelques fabricants ont décidé de la remplacer dans leurs formules par de l’huile de coco (aussi appelée coprah); certains même en ont fait un argument marketing qu’ils mettent en avant sur l’emballage. »

Oh les vilains concurrents qui se vantent d’avoir fait le ménage, ça c’est vrai que dans le genre peau de banane c’est plutôt vache quand on s’efforce de rester debout face à la tempête ! Et cette campagne de dénigrement, dans le genre – je suis la victime d’un complot – c’est pas mal essayé. Avec les révélations sur les bienfaits secrets de l’huile de palme bio il y a forcément des esprits naïfs que ça peut influencer…

Et la fin, ah nous allions oublier la fin, quel dommage :

« Enfin, l’utilisation massive d’une autre huile comme l’huile de coco conduirait aux mêmes types de dérives qu’aujourd’hui. Tout est une question de mesure. ».

Notez que sur le fond ce n’est pas faux, mais c’est quoi au juste cette histoire de « dérives » ? Pouf pouf, nous sommes perdus : on nous dit que c’est une huile écologique, responsable, etc. et maintenant on nous parle de « dérives » ! Faudrait savoir ! A se demander si celui ou celle qui a écrit ce baratin y croit vraiment… Ah, le petit personnel… voilà où ça conduit de faire des économies de bouts de chandelles (de chez ecodis, bien sûr), fallait se payer l’agence de com de Daabon !

Si vous êtes parents, nous vous laissons apprécier ce que Babybio pense de vous.

Ces deux exemples qui montrent l’aptitude de l’industrie du bio à ne reculer devant rien, mais alors vraiment rien, doit inciter les clients que vous êtes probablement à encore plus de vigilance.

Le combat contre l’huile de palme bio est loin d’être gagné et nous ne nous faisons pas d’illusions : chassée par une porte elle saura bien revenir par une autre.

PS Avril 2013 : allez savoir pourquoi, la page en question en début de cet article http://www.babybio.fr/ingredients-huile-palme.php a disparu du site de Babybio… ohhh, cette fois Bébé va vraiment être content ! Bon, à vérifier avec une loupe, juste au cas où car Babybio ne se vante pas non plus d’avoir abandonné l’huile de palme.
Internet est cruel, pourquoi ? Parce qu’il est difficile de faire disparaitre tout ce que l’on a écrit un jour, même si on le regrette un autre. Il existe un site extraordinaire où l’on peut retrouver de vieilles versions, il suffit de demander et avec un peu de chance, on trouve : c’est ici pour toujours, du 6 septembre 2010 (tiens, comme c’est étrange, qu’a-t-il bien pu se passer à cette époque ?) au 23 janvier 2013. Ah, c’est donc une conversion récente et dire que nous n’avons même pas été prévenus !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :