Publié par : avenuecolombie | 29 décembre 2010

Max Havelaar et la liberté de la presse

Soutien à Christian Jacquiau

L’association Max Havelaar France a obtenu la condamnation de Christian Jacquiau le 21 juin 2010 pour diffamation suite à la publication d’un article titré « Commerce équitable : un attrape-bobo ? » publié dans l’Echo des savanes en juin 2008. En tout, Christian Jacquiau risque actuellement d’avoir à débourser près de 150 000 € , frais d’avocats compris !

Dans cette interview, Daniel Audion, qui se révélera être la fausse identité derrière laquelle s’est dissimulé un faux journaliste se présentant lui-même comme imposteur professionnel, prête à Christian Jacquiau des propos (« Max Havelaar fait travailler des quasi esclaves ») qu’il n’a jamais tenus. Ni dans ses livres, ni lors des nombreuses interviews qu’il a accordées sur le sujet, ni lors de ses nombreuses conférences, débats ou forums auxquels il a participé.

Un comité de soutien a été créé afin de diffuser l’information, susciter le maximum de signatures et de soutiens et de demander l’arrêt immédiat des poursuites de la part de Max Havelaar.

Au-delà de la révolte immédiate, cette affaire pose bien sûr plusieurs questions. intéressantes. Qu’une association qui se présente en toute impunité depuis des années comme le « label du commerce équitable » se comporte exactement comme un Bolloré aura au moins le mérite de mettre les points sur les I dans ce microcosme et d’accentuer le fossé qui n’a cessé de s’agrandir ces dernières années entre cette « association » et les militants sincèrement épris d’équité qui ont ou continuent de diffuser des produits estampillés du célèbre logo. Car le motif cousu de fil blanc ayant servi de support aux poursuites en diffamation ne tient pas la route, ce qui pose également des questions plutôt fâcheuses quant au fonctionnement des institutions judiciaires. Il faut croire que Max Havelaar aura été bien « conseillé » avant de se lancer dans une telle aventure aux retombées hasardeuses et qui pourrait bien s’avérer fatale à long terme.

C’est qu’en s’en prenant de manière plutôt maladroite à Max Havelaar dans son ouvrage paru en 2006, « Les  coulisses du commerce équitable », Christian Jacquiau a surtout porté atteinte aux intérêts de la grande distribution (déjà mise en cause dans un autre ouvrage, « Les coulisses de la grande distribution » paru en 2000) pour qui Max Havelaar est désormais un allié de premier choix. Quelles que soient  les réserves que l’on peut émettre à propos de l’auteur, de ses méthodes de travail et de ses écrits (on trouvera une critique équilibrée de son deuxième ouvrage ici), il n’empêche que de telles méthodes, qui tendent à se répandre, sont une attaque en règle contre la liberté de la presse, le droit d’informer et de critiquer. En ce sens notre soutien est total et sans réserve et nous vous invitons à signer la pétition de soutien à Christian Jacquiau (nouveau site).

Aujourd’hui, dans nos « démocraties » si évoluées, au lieu d’exhiber la tête des gêneurs au bout d’une pique, on utilise une justice devant laquelle, quoiqu’on en dise nous ne sommes pas tous égaux, loin de là, mais l’effet voulu est le même : faire des exemples dissuasifs. Denis Robert, autre écrivain et journaliste d’investigation (une profession de plus en plus à risques), en sait quelque chose pour s’en être pris à des intérêts autrement plus importants. Alors que Max Havellar se prenne pour Clearstream est aussi révoltant que risible, voire fort de café, révélateur et mérite largement une réponse citoyenne.

Advertisements

Responses

  1. Bonjour,
    Je souhaite apporter quelques précisions concernant votre avant-dernier paragraphe où vous reprenez les virulents propos de Thomas Coutrot, dont les arguments ne me semblent pas dénués de mauvaise foi (le « 7000% » pour ne citer que cet exemple, faisait partie d’une citation !)

    Sa critique est en effet loin d’être « équilibrée », comme vous pourrez en juger à la lumière de ces informations sur le contexte lors de la rédaction de l’ouvrage « Les coulisses du commerce équitable » :

    Thomas Coutrot, qui briguait alors la présidence d’Attac, avait vu son projet d’ouvrage sur le commerce équitable retoqué par le conseil d’administration d’Attac (alors présidé par Bernard Cassen), au motif qu’il idéalisait d’une certaine façon Max Havelaar.
    Bernard Cassen avait demandé à être éclairé sur le sujet par le journaliste de Politis Thierry Brun (un bon connaisseur du sujet), qui avait relevé de nombreuses erreurs. Et il avait également consulté Christian Jacquiau.
    Attac a alors refusé que cet ouvrage soit publié sous sa signature dans la collection Mille et une nuits. Depuis, Thomas Coutrot est devenu co-président d’Attac et l’ouvrage a été publié chez Syllepse.

    Christian Jacquiau a fait allusion à tout ceci dans une note (page 331) où il parle des « putschistes » – membres du conseil d’administration et du conseil scientifique d’Attac France ».

    Il semble donc clair que la virulence du propos de Thomas Coutrot est une réponse à cette phrase qui le visait, et non une critique juste ni équilibrée.

    La presse a bien au contraire salué unanimement la richesse de l’ouvrage, dont chaque affirmation est très rigoureusement sourcée et documentée (l’ouvrage comporte plus de 1000 notes et renvois !). Par exemple, le magazine l’Expansion (pour ne citer que celui-ci) l’a salué en le comparant aux travaux de Max Weber et à ceux de Jean Baudrillard.
    D’ailleurs, la plainte portée par Max Havelaar ne concerne nullement le contenu du livre, mais un article rédigé et publié dans un contexte pour le moins obscur.

    Donc j’appuie votre appel pour soutenir l’auteur VRAIMENT SANS AUCUNE RÉSERVE.
    Il est à noter que Thomas Coutrot a apporté son soutien à Christian Jacquiau dans le cadre du procès que lui a intenté Max Havelaar et a signé la pétition du comité de soutien.

    Cordialement, et solidairement,
    Michel

    • Merci de ces précisions hélas peu reluisantes et qui au passage éclairent d’un jour nouveau, en tous cas pour nous, les ambigüités d’Attac à propos du commerce équitable comme en témoigne le livre que vous mentionnez. Minga a d’ailleurs fait connaître sa position à propos de ce livre : http://www.actionconsommation.org/publication/Lettre-au-Conseil-d-Administration.html
      Nous vous accordons bien volontiers que « équilibrée » n’est certainement pas le mot qui convient le mieux, néanmoins notre propos était avant tout de dire qu’il n’est pas nécessaire d’adhérer à 100% au travail de C. Jacquiau, sur le fond et sur la forme, pour s’indigner de l’attidude de Max Havelaar. Ce sont deux choses tout à fait distinctes et le fait que T. Coutrot soit signataire va d’ailleurs dans ce sens.
      Quant aux raisons profondes de ce procès nous ne croyons pas une seconde au motif officiel. Vu la manière dont travaillent nos chers journalistes il n’est pas nécessaire de tomber sur un imposteur pour voir ses propos complètement déformés et publiés en dépit du bon sens sans l’accord des personnes citées. Nous en avons fait nous- mêmes l’expérience à plusieurs reprises. La presse française souffre, entre autres, de graves problèmes de déontonlogie. Si de plus un tribunal n’est pas enclin à reconnaître ces déviations de la presse on obtient un cocktail redoutable pour tous les dissidents de l’ordre établi. Raison de plus pour jeter l’opprobre sur ceux qui osent utiliser de telles méthodes. Pour être complet il faudrait aussi replacer cette action en justice dans le contexte des grandes manoeuvres liées à la mise en place de la CNCE (voir par exemple : http://www.maxhavelaarfrance.org/IMG/pdf/communique_creation_CNCE_final-2.pdfhttp://www.developpement-durable.gouv.fr/Une-commission-nationale-pour-le.html – ne pas rater la liste des « liens utiles » de cette page, un concentré d’éthique bien-pensante ! et un dernier petit bijou : http://www.jeconsommeequitable.fr/)
      Merci encore de ces précisions.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :